Alexander Graham Bell. Le téléphone et autres inventions

  

 
Lundi 14 février 1876, Bureau des Brevets des États-Unis à Washington, un homme dépose un dossier concernant un nouveau mode de transmission de la parole sur fil. À quelques heures d’intervalle, par une extraordinaire coïncidence (ou peut-être n’en est-ce pas une), un autre homme dépose un document concernant le même domaine. Ces deux dossiers portent en eux le germe d’une invention appelée à révolutionner les modes de communication entre les hommes, le téléphone.

Dix-sept jours plus tard, le brevet d’invention du téléphone est attribué à Alexander Graham Bell jeune professeur en élocution d’origine écossaise. Cette invention va faire la gloire et la fortune de Bell mais elle va aussi déclencher l’une des plus importantes batailles judiciaires liée à l’attribution d’un brevet.

Durant dix-sept ans, six cents procès vont opposer les avocats de Bell à différentes compagnies de téléphone concurrentes, à plusieurs chercheurs revendiquant la paternité de l’invention. Aujourd’hui encore, les conditions d’attribution de ce brevet soulèvent de nombreuses questions.

Mais, il serait injuste de restreindre la vie et la carrière d’Alexander Graham Bell à la seule invention du téléphone sans aborder les autres domaines dans lesquels il s’est investi avec la même passion : le photophone, le graphophone, les aéronefs, les hydroglisseurs, sans oublier son engagement permanent dans l’éducation des sourds.

Pour plus d'informations, cliquez sur le lien ci-dessous:
 
jsbernault.wixsite.com/grahambell

 

 

 

visites